front-samar

SAMAR

Veillée musicale

SAMAR Signifie « veillée musicale » en langue arabe. Une réunion où la musique, l’amitié et le partage sont conviés. Des mots qui décrivent l’état d’esprit que construit ce projet.

De Fairuz à Duke Ellington.

SAMAR mêle au chant Oriental le vocabulaire du Jazz. Le répertoire et constitué de classiques Orientaux et de Jazz revisités, mais aussi de compositions originales.

Il en résulte que l’esthétique n’est pas à répertorier dans un format quelconque ou dans quelques idées préconçue que ce soit mais dans un projet ouvert et créatif.

Autrement dit il ne s’agit ni d’une présentation conventionnelle d’œuvres typiques du répertoire oriental ni d’un « concert de jazz » mais d’un mélange nouveau issu de personnes ayant ces deux « cultures ».

Vidéo

Photos

Les musiciens

saxophone

Hind Chraibi ( Chant )

Née à Casablanca Hind mène en parallèle un cursus universitaire et l’apprentissage du chant en autodidacte puis au conservatoire en classe de Mouachahat (répertoire de chant arabe andalous et traditionnel).

Elle se rend à Paris pour poursuivre ses études de littérature francophone. Pendant cette période qu’elle s’intéresse à d’autres styles musicaux tels que la chanson française, le jazz et la musique latine.

En 2000, Hind s’installe à Aix-en-Provence et commence sa carrière d’auteur interprète et chanteuse. Elle interprète essentiellement les grandes Divas de la chanson arabe : Oum Kalsoum, Fairouz, Asmahan…

saxophone

Jérôme Leroy ( Piano )

Né à Aix-en-Provence, Jérôme débute le piano à treize ans puis le saxophone vers 20 ans, l’accordéon vers 30.

Son apprentissage est tourné vers le Jazz dans toutes ses variantes avec une prédilection pour le style bebop sous l’influence des maîtres Bud Powell et Charlie Parker.

Rapidement professionnel il démarre sa carrière en musicien de jazz mais s’intéresse aussi vivement aux autres styles de musique. Il parcourt la France avec le groupe de chanson La marquise, et l’étranger avec le groupe de rock progressif Eclat.

Au début des années 2000 il intègre le groupe de Rock Marseillais Quartiers Nord et le groupe de jazz manouche Cesar Swing.

Au début des années 2010 Jérôme s’emplois à fonder ses propres formations dont Chtarna (jazz tzigane).

Professionnel depuis plus de 20 ans Jérôme à participer à plusieurs centaines de concerts, à l’enregistrement d’une 20taine d’albums ou DVD et quelques passages tv et radio.